L'amour n'impute pas le mal

L'amour n'impute pas le mal (ou, selon la note en bas de page: ne pense pas au mal): Passage de la Parole en 1 Corinthiens 13,5.

"L'amour n'impute pas le mal"

L'amour ne suppose pas qu'il y ait quelque mal chez les autres, sans fondement. Celui qui ne reçoit pas les saines paroles de notre Seigneur Jésus Christ, celui-là peut se nourrir de mauvais soupçons (1 Timothée 6,4) - mais l'amour n'agit pas ainsi.
Si quelqu'un fronce les sourcils, ce n'est pas pour autant qu'il doive avoir du ressentiment dans son coeur. Peut-être a t'il mal à la tête, ou désire t'il se concentrer sur quelque chose. L'amour ici, ne suppose rien de mal.
Si un frère ne salue pas tous les frères et soeurs du rassemblement local, cela n'implique pas qu'il ait quelque chose contre les autres. Peut-être désire t'il ne pas déranger ceux qui sont engagés dans une conversation, ou peut-être, a t'il simplement oublié qui avait été salué ou qui ne l'avait pas été. L'amour ne pense pas au mal et ne l'impute pas.
Si une soeur s'entretient à voix basse avec une autre soeur, et qu'elle cesse la conversation dès qu'une autre soeur arrive, ce n'est pas pour s'être arrêtée de dire des médisances que personne d'autre ne peut entendre. Peut-être s'agissait-il de l'annonce inattendue d'une naissance ou peut-être la connaissance de choses négatives qui devaient être gardées dans le cercle le plus restreint possible. L'amour n'impute pas le mal.
L'amour n'est certainement pas naîf. Il a un jugement moral et appelle le mal, mal, et le bien, bien. Mais aussi longtemps que l'amour n'a aucun point d'appui concret relativement à quelque chose qui circule, il suppose le bien. Tel est l'amour! Et combien d'iiritations auraient pu être évitées parmi les croyants si l'on avait pris garde à ce simple principe!


(Gerrit Setzer)